2016
2017
INSCRIPTION
NEWSLETTER

Appel du 18 avril 2017

Tout savoir...

Présentation

Appel du 18 avril 2017

Non, rassurez-vous, je ne me prends pas pour De Gaulle mais même si la France n’est pas encore occupée par des bottes noires et des chemises brunes je lance ici l’appel du 18 avril 2017 !

Ce jour là dans une petite manufacture située derrière l’église de Pantin dans le 93 débutera un chantier sur les écritures croisées, entre celles issues de l’écriture traditionnelle et celles qui peuvent naître d’une écriture de plateau avec des marionnettes, des objets et d’autres matériaux.

Au cours de la même journée, vous avez l’opportunité de travailler sur vos projets personnels le matin de 10h à 13h, et l’après-midi de collaborer avec plusieurs professionnels (écrivains, scénaristes, marionnettistes, danseur) sur des temps d’écriture scénique et littéraire sur le thème de la relation à son travail. Ce sera l’occasion de découvrir et d’expérimenter sur le plateau et de participer à une œuvre commune sur une écriture en mouvement issue d’interviews.

Le programme :

Les matins de 10H à 13H :
Pendant une semaine, vous mettez à l’épreuve du plateau un texte écrit par vous ou un autre, édité ou pas. La règle est que tous les participants se mettent au service des différents projets en se rendant un maximum disponible sur la période de ces cinq semaines. Deux projets par semaines seront traités sur ces matinées.

Pour compléter, ce temps de recherche et de travail sur le plateau, l’après-midi est dédié à un chantier de création.

Les après-midis de 14H à 18H, un chantier de création sur le thème de la relation à son travail : Travail Énchant(i)é :

Les après-midi débuteront avec un Appel à tes mains, des interviews individuelles des participants menées par Jean-louis Heckel.

(L’Appel à tes mains est un dispositif d’interviews de mains filmées, qui propose à des personnes de se raconter à travers leurs mains durant 15 à 20 minutes.
Plus d’infos )

Des auteurs (Thibault Fayner, Liesel Schiffer, Nicolas Flesch, Evelyne Villaime, Jean-Louis Heckel) réécrivent et « dramatisent » ensuite, chacun dans son style, la matière des interviews pour en faire des récits de vies réels ou imaginaires (biopics). Un ou des scénaristes de films d’animation travaillent sur un scénario de vie ou des marionnettistes (Pascale Blaison, Evelyne Villaime), des chorégraphes (Yasmine Hugonnet), mettent en scène et inventent un langage scénique à partir de ce même matériau.

D’autres textes comme Une vie simple de Flaubert, vont alimenter et nourrir ce travail de récits de vie.

A l’issue de chaque semaine, une restitution aura lieu le vendredi vers 17H (horaire à confirmer) devant le public d’une association (Habitat Cité) qui lutte contre le mal-logement et la pauvreté, histoire de rester encré dans un système de réalité.

Un état des lieux sera présenté lors des journées portes ouvertes de La Nef les 10 et 11 juin.

Laissez-vous tenter par le souffle du printemps et que toutes ces petites graines d’écriture fassent éclore les grandes œuvres de demain. On compte sur vous.

Jean-Louis Heckel

visuel - Appel du 18 avril 2017